Horloge Salisbury

Sur le derrière, les traverses sont assemblées avec des vis à trous de poche (traduction très très libre de pocket hole !) Il y a un petit décalage avec la rainure qui recevra le panneau arrière.

Voici donc le corps assemblé.

Et avec la porte.

Notez que’il y aura une moulure tout le tour dans le bas et dans le haut. Ça devrait donner quelque chose comme ça :

Ce soir, j’ai fabriqué la moulure du bas du corps. Je commence par dessiner le profil de la moulure, qui sera faite avec les mêmes fers à toupie que la moulure de la base.

Je trace une diagonale pour délimiter le bois à retirer au banc de scie.

Premier fer : 1/4 de rond de 1/2po de rayon

Deuxième fer : pointe ronde de 1/2po de diamètre

Troisième fer : doucine

Il reste un peu de bois à retirer entre les deux premiers fers. On sort les rabots !

Voici le résultat final :

Confection des autres moulures.

En premier, la moulure du haut du corps, qui ressemble à une grosse cimaise.

En deuxième, j’ai fait la moulure de la couronne (o’gee). Il reste un peu de bois à retirer à chaque bouts pour lui donner sa largeur définitive. La planche était un peu plus large que nécessaire.

On assemble maintenant la moulure du bas du corps.

Pour me faire plaisir, je dépose le corps sur la base.

Prochaine étape, je pose la moulure de type cimaise sur le haut du corps et ensuite, je serai prêt pour assembler la tête.

La cimaise a été réalisée avec ce fer :

Et le O’gee avec ce fer :

Je fais plusieurs passes pour avoir une belle finition et pas trop de vibrations. Sinon, ça fait des petites vagues sur la longueur.

Petit assemblage à sec de la tête:

Écrit par

Pas encore de commentaires

Écrire une réplique

Message