Horloge Salisbury

Ensuite, je me lance dans la fabrication du corps de l’horloge. Ca devrait avancer assez rapidement, j’ai déjà débité et mis en mesure tous les morceaux de la porte et les deux cadres de côté. Il ne reste qu’à fabriquer les tenons-mortaises. J’ai fait dernièrement tous les morceaux qui constitueront des cadres. Le corps étant constitué de 2 cadres de côtés et d’un cadre de facade qui sert de porte.

La même chose pour la tête de l’horloge, elle est conçues avec 3 cadres.

Le but de les faire tous en même temps et d’éviter d’ajuster mes outils à chaque fois. Donc j’ai fait les 24 mortaises et les 24 tenons des 6 cadres.

J’ai déjà les deux cadres de côtés du corps qui sont assemblés.

Pour effectuer l’assemblage tenon-mortaise, je débute en faisant toutes les mortaises en premier lieu. Une fois la mortaise faite, je fait le tenon au banc de scie avec une lame dado. Je me laisse une petite marge de manoeuvre en épaisseur que je viens ajuster avec mon rabot d’épaulement Veritas et mon rabot à feuillure Lie-Nielsen (no.507). J’effectue cette tâche sur ma planche à recaler. Ici, j’ajuste les tenons de la traverse du haut de porte du corps de l’horloge. On reconnait ici la courbe dans la porte.

Comme j’ai beaucoup de pièces et que chaque tenon est ajusté à sa mortaise, je numérote mes assemblages pour être sur lors du collage de prendre le bon tenon avec sa mortaise correspondante.

La suite, assemblage de tous les cadres (collage). Ensuite, je vais faire les feuillures à l’intérieur pour les vitres ainsi que les moulures des cadres.

J’ai assemblé mes 6 cadres.

Maintenant, je procède au moulurage du devant du cadre avec un quart de rond de 1/4po de rayon pour l’intérieur du cadrage.

Ensuite, je fais la feuillure à l’intérieur du cadre pour recevoir la vitre.

Finalement, je fais la rainure qui recevra la moulure de plastique qui retient la vitre.

Voici un peu en avance ce que ça donne avec la moulure de plastique et un échantillon de vitre de 4mm.

Maintenant, on sort l’attirail de sculpture soit la table de sculpture ainsi que mes gouges et méplats.

Il faut maintenant équarrir la moulure en quart de rond sur les quatre coins, et lui donner un aspect de joint à 45 degrés.

Avant :

Après :

Il faut faire de même pour la feuillure qui reçoit la vitre.

Pour équarrir ma moulure et ma feuillure, je n’ai qu’un seul cadre de fait. Je m’attaque aux 5 autres durant les prochaines soirées.

Écrit par

Pas encore de commentaires

Écrire une réplique

Message