Horloge Salisbury

Prochaine étape, l’assemblage des trois pièces avec des biscuits et après, on continue la base.

Petit rappel du plan de la base ci-dessous.

Pour la facade, on fabrique les tenons et mortaises sur les traverses et les montants.

J’ai aussi fabriqué les deux panneaux qui iront de chaque côté de la base.

On fait un test d’assemblage à sec du cadre.

Maintenant, il faut faire la rainure qui accueillera le panneau du centre. Cette rainure sera d’environ 3/16 de large pour mon panneau de 1/4 d’épais (en réalité c’est 3/16 !!! )

Pour faire la rainure pour les traverses, on peut passer tout droit, mais pour les montants qui contiennent les mortaises, je fais une rainure arrêtée. Pour ce faire, je marque mon guide de refente avec du ruban vert aux endroits d’arrêt.

Il ne restera plus qu’a nettoyer la rainure dans chaque bout près des mortaises pour corriger la courbe de la lame. Ceci rendra la profondeur de la rainure uniforme sur toute sa longueur.

Je continue en coupant mon panneau du centre aux bonnes dimensions et je vais lui donner deux couches de finition afin de ne pas avoir de démarcation dans le coutour lorsqu’il sera assemblé dans le cadre.

Je vais par la suite assembler le panneau et le cadre, et ensuite, je ferai les rainures et languettes sur les panneaux de côté et le cadre du devant puisque c’est avec cette technique que les panneaux de côtés seront assemblés au devant.

En premier lieu, j’ai assemblé le cadre du devant avec son panneau. Il s’agit d’un panneau de particule de 1/4 (3/16 en réalité) qui est plaqué en cerisier des deux côtés. J’ai appliqué deux couches d’huile danoise pour lui donner sa teinte et éviter qu’un jeu dans le cadre fasse apparaître un zone non finie. Le panneau comme tel ne changera pas de dimension puisqu’il est en particule. Mais comme le panneau est flottant dans le cadre, s’il bouge, on risquerait de voir apparaître une zone non finie. Ça donne en même temps une idée de la coloration que prendra l’horloge lorsque la finition sera appliquée.

Ensuite, j’ai fait une rainure avec une lame dado sur le cadre pour accueillir le panneau de côté.

Le panneau de côté reçoit une langette qui s’insère dans la rainure précédemment illustrée. Pour effectuer ces rainures, je place une pièce de bois sacrifice sur mon guide de refente, et je remonte la lame dado dans la pièce sacrifice. De cette façon, on peut faire une feuillure sur un panneau de côté sans que la lame ne touche au guide de refente du banc de scie et l’abime par le fait même.

Pour me faire plaisir, et pour tester que tout fonctionne bien, j’ai fait un assemblage à sec de la base.

Une rainure est effectuée dans le bas de chaque panneau latéral à l’intérieur pour supporter un autre panneau qui servira de fond pour la base de l’horloge. Comme ça ne me tentait pas d’acheter un autre panneau de 4’x8′ d’une autre épaisseur uniquement pour ce besoin, je vais tout simplement doubler deux panneaux de 3/16 que j’ai déjà.

Une autre rainure sur le derrière du panneau servira à encaver le panneau du derrière.

Écrit par

Pas encore de commentaires

Écrire une réplique

Message