Fabrication d’une vastringue

Je me suis amusé à fabriquer cet outil comme je me suis rarement amusé !!! Vraiment plaisant. N’ayant pas beaucoup d’expérience en ébénisterie lors de ce projet il y a plusieurs années, je dois admettre que j’ai éprouvé une réelle fierté d’avoir si bien réussi ce petit projet. J’ai opté pour un morceau d’érable piqué, j’ai conservé la plaque de laiton et j’ai fini avec de l’huile d’abrasin, une huile qui fait une finition merveilleuse sur de l’érable à mon avis. Cependant, à l’usage, je me suis vite rendu compte que la fabrication avait un défaut. Comme le laiton est un métal mou, si la base en bois qui reçoit cette plaque possède une courbe, la plaque de laiton suivra cette courbe de sorte que la semelle ne sera pas droite.

Dans mon cas, celà se résumait en une coupe très difficile. Même si j’ajustais la hauteur de la lame à son minimum, il y avait toujours un endroit sur la longueur de la lame qui coupait trop épais de bois ce qui rendait l’utilisation difficile. J’ai finalement remplacé cette plaque de laiton par une semelle en lignum vitea, un bois très dur. En aplanissant la plaque de lignum vitea, cela m’assurait que la lame de la vastringue couperait une épaisseur uniforme sur toute sa longueur. Ainsi, la coupe sera très facile si j’ajuste la hauteur de la lame au minimum.

Voici donc le premier prototype avec sa plaque de laiton ainsi que la nouvelle version avec sa semelle de lignum vitea.

Écrit par

Pas encore de commentaires

Écrire une réplique

Message